Mediaffiliation

L'entretien du snowboard

L’entretien de son matériel est primordiale pour faire face à la saison et éviter les mauvaises surprises.

Tout bon snowboarder qui se respecte procède lui-même à l’entretien de son matériel.

Pourquoi ? Tout simplement pour être sûr que tout est bien fait et pour être certain que tout est bien vérifié.

 




 

Vérifications indispensables

Avant toute chose, il faut comprendre que votre matériel est primordial pour pratiquer sereinement ce sport. Par matériel, on entend à la fois les habits, les boots, les fixations, la planche et tout le matériel de sécurité et de première nécessité. Vous ne devez négliger aucun de ces éléments.

 

1) Les habits :

Du bon matériel est synonyme de tranquillité et de qualité. Beaucoup de grandes marques proposent du matériel de très haute qualité. Cependant le prix reste malheureusement souvent élevé. Sachez cependant qu’il est possible d’avoir du matériel à moindre cout. Prenez donc le temps de bien choisir votre équipement afin que celui-ci corresponde au mieux à vos attentes. N’oubliez jamais que le style ne fait pas tout. Ne choisissez pas quelque chose juste pour ressembler à un autre. Faites-le avant tout afin de vous sentir à l’aise, au sec et d’avoir un matériel que vous conserverez le plus longtemps possible.

 

2)Les boots :

La première vérification à effectuer sur vos boots, c’est le système de serrage. Depuis quelques années, les lacets ont fait place à de nouvelles technologies qui, bien que plus faciles d’utilisation, nécessite un peu plus d’entretien. Il faut impérativement veillez à la solidité et au bon fonctionnement de votre système de serrage.

 

3)Les fixations :

Quelque soit le type de fixation, il est nécessaire de s’assurer que toutes la visserie est en bon état. Il faut éviter d’avoir des vis ou boulons rouillés. Procéder au remplacement de ceux-ci si nécessaire. Il vous suffit pour cela de vous rendre dans un surf shop qui pourra , en toute logique, vous en vendre si besoin. De plus, dés lors que vous n’utilisez pas votre matériel durant une période prolongée, il se peut que certaines parties flexible se rigidifient. Prenez donc soin de vérifier ces parties.

 

4)Matériel de sécurité

Pour ceux qui utilise du matériel de sécurité de type ARVA par exemple, n’oubliez pas l’entretien obligatoire au bon fonctionnement de celui-ci. Selon le type d’équipement, l’entretien peut être pris en charge par le vendeur ou revendeur. N’hésitez donc pas à faire appel à ces professionnels afin de bénéficier d’une garantie de fonctionnement optimum.

 

5)Le tournevis multi-fonctions

Outil indispensable à tout snowboarder qui se respecte, le tournevis multi-fonctions doit faire partie intégrante de votre matériel. Ne pas l’avoir sur soit peut s’avérer être une grosse erreur. Surtout si vous avez tendance à vous éloigner des endroits fréquentés par d’autres utilisateurs.De grandes marques ont bien compris l’intérêt de cet outil et propose désormais à la vente du matériel permettant de régler la totalité de votre équipement. Bien-sûr, vous pouvez malgré tout vous encombrez des différents clés et tournevis nécessaire. Mais sans parler du danger représenté par le fait d’avoir ceci sur soit, cela engendre un encombrement superflus.

 

 

Entretien de la planche

Ceci est sans doute la question que se pose le plus de snowboarder. Beaucoup choisissent de donner leur matériel à un professionnel pour effectuer cet entretien. Cela peut s’avérer être une très bonne solution tout comme elle peut s’avérer être une grosse erreur. Sans parler du cout engendrer par un tel entretien, sachez que le fartage, l’affutage et l’entretien de l’ensemble des composantes de votre planche s’effectue généralement par des machines. Pourtant rien de tel que le travail à la main. Tout ce qui le font eux-mêmes vous le diront. Le matériel nécessaire à cela ne représente pas une dépense excessive et vous permettra durant de nombreuses années d’entretenir votre bijoux. Il vous suffira ensuite de trouver un petit emplacement pour effectuer votre maintenance.

 

Nous allons parler ici de l’entretien manuel afin de vous aider à de ne pas faire d’erreur et ainsi ne pas risquer d’abimer votre planche.

 

1) Le nettoyage

Tout commence par là. Il vous faut avant toute chose bien nettoyer votre planche afin d’enlever poussières, résidus ou autres imperfections.

Il existe des produits d’entretiens vendus par la plupart des marques mais celles-ci ne sont pas forcément indispensables. Nous préconisons l’emploi de l’Essence F. Vous pouvez en trouver dans les supermarchés ou quincailleries. Sa composition permet un nettoyage en profondeur de la semelle.

 

2)Le fartage

Vous pouvez acheter un bloc de Fart dans les magasins spécialisés. Il vous faudra également acquérir un Fer à Fart. Dites-vous bien que le FER vous durera des années et des années. Quant au bloc de Fart, selon la taille de celui-ci, vous pourrez entretenir votre planche durant plusieurs saisons. Le gain financier et très important. Généralement, les surf shop propose des packs comprenant tout  ces éléments ainsi qu’un petit ustensile s’apparentant à une règle afin de gratter votre planche pour éliminer le surplus de fart.

Commencez tout d’abord à faire chauffer votre fer. Une fois à température, positionnez-vous au dessus de la semelle de la planche et faites fondre du Fart au contact du FER de façon parsemer. N’en mettez pas trop. Juste quelques gouttes un peu partout.

Prenez ensuite votre FER chaud et étaler les boules de fart, partout sur la semelle. Prenez gardes à ne pas toucher les Carres. Allez-y doucement. Une fois que toute la semelle est bien recouverte. Laissez sécher quelques minutes.

 

3)Le grattage

A l’aide d’un ustensile plat et rigide (exemple: règle) grattez maintenant l’excédant de Fart de la semelle de votre planche. Ne vous étonnez pas du nombre de copeau que cela engendre. Il faut faire en sorte que plus rien de soit enlever suite au passage de l’ustensile plat. Faites bien la totalité de la planche du nose jusqu’au tail.

Si suite à cette étape vous remarquez des imperfections, des manques ou des trous importants dans la semelle, recommencez à partir de l’étape 2 en insistant sur les parties en question.

 

4)L’affutage des carres

Vous devez disposer d’un outil spécifique pour cela. Son utilisation est très faciles. Le but étant de nettoyer la rouille et d’aiguiser les angles de votre planche. Cela permettra une plus grande facilité dans l’exécution des virages. La planche, lors de vos virages s’enfoncera plus profondément et facilement dans la neige et la glace.

 

5)Le nettoyage final

Afin de finir votre entretien, nettoyer de nouveau votre planche à l’aide d’un chiffon sec. Cette action a pour but d’enlever tous les résidus laissés pas les actions précédentes.

 

Ne négligez aucune étape. Dés la première glisse vous apprécierez alors votre travail.

 

Fréquence d’entretien

Nombreux sont ceux qui pense que l’entretien ne s’effectue qu’une fois par an. Bien entendu, cela est complétement faux. Dés lors que vous nettoyez et séchez votre matériel après chaque utilisation, votre entretien sera beaucoup plus simple. Pour autant le minimum est de procéder à une vérification minutieuse et à un entretien avant chaque début de saison et après la fin de saison.

Maintenant, pour ceux qui effectuent de nombreuses sorties à la neige, il est conseillé de procéder au fartage et à l’affutage des carres au moins toutes les 4 ou 5 sorties. La durée de vie de votre planche n’en sera qu’améliorer. Tout comme la glisse de votre planche et votre maitrise de cette dernière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *